Commentaires sur L'inde : le sadou

    Trop fort !! Je me marre en lisant tes BD, un bon point ) Pas facile d'oser prendre en photo ce genre de personnes lorsque l'on est en voyage... Lors de mes 1ers voyages j'hésitais aussi et à force on se lance...
    @ bientot pour la suite des aventures...

    Posté par Tatiana, 21 novembre 2007 à 15:02 | | Répondre
  • Mouarf !

    j'aime bien la tête dépitée de Julie.. Et comme quoi, tu es capable de sortir de bonnes blagues de temps en temps...

    Posté par sa3m, 21 novembre 2007 à 15:50 | | Répondre
  • Elementaire

    Il semble que vous ayez rencontré le "saint doux" avant le vol de l'appareil photo !

    Je suis déçu je pensais les rues indiennes plus peuplées.

    Posté par Rominho, 22 novembre 2007 à 11:01 | | Répondre
  • O purée !

    On s'croirait en voyage organisé avec l'amical laïque des chasseurs de gallinettes cendrées !

    Posté par Tatakriss, 22 novembre 2007 à 12:51 | | Répondre
  • :)

    Tatiana > bon bah voilà, t'as battu le record du commentaire qui fait plaisir si j'arrive à t'arracher quelques gloussements c'est que le blog remplit ton office !
    Pour les portraits, il faut dire que pas mal de gens nous fonçaient dessus pour qu'on les photographie... mais pas les sadous !

    Sa3m > tu te doutes bien que Julie était vraiment dépitée ! et moi tout fier, j'ai gloussé pour le reste de la journée à chaque sadou croisé !!

    Rominho > désolé mon cher Watson, mais c'est le compact Ricoh qu'on s'est fait piquer et non pas l'appareil que j'ai dessiné qui est un reflex numérique Canon (trop biiiien) et que le père de Julie nous avait gentiment prêté ! Si on s'était fait piquer celui-là, de honte nous serions rester habiter en Inde !

    Posté par neomat, 22 novembre 2007 à 12:51 | | Répondre
Nouveau commentaire